Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 41 à 46 sur 46
  1. #41
    Jeune Membre
    Inscription
    02-2014
    Ville
    Etranger
    Messages
    7

    Par défaut Re : Témoignage d’un ancien étudiant ayant échoué le PCEM1 deux fois, maintenant médecin

    Bonjour à tous,

    Je vais juste donner mon ressenti et expliquer mon parcours, car je suis aussi concerné par cette situation.

    Je suis un ancien recalé de P1, pris en SF, mais refusé. Pour moi, médecine, c'était ma seule voie.
    J'ai ensuite fait un Master 2 pro médicaments, puis j'ai bossé 2 ans dans une entreprise pharmaceutique spécialisée dans la recherche clinique.

    J'ai tenté la passerelle Master 2-P2 lors de l'été 2012, je me suis fais bouler direct.

    Je n'ai pas perdu espoir, et me suis renseigné sur la Belgique, qui était la seule option à mes yeux.
    Pour moi, la Roumanie, c'était niet. Question de responsabilité vis-à-vis des patients. A quoi bon acheter un diplôme si c'est pour flinguer ensuite les patients par incompétence ?

    Lors de l'été 2013, je décide de tenter le Belgique. Le tirage au sort étant le 13 septembre 2013 pour une rentrée le 16 septembre, j'ai du démissionner de mon boulot avant même d'avoir le résultat du tirage au sort. Donc, gros coup de poker.
    Heureusement, la Belgique a instauré en 2013 un test de pré-rentré, niveau lycée, obligatoire mais non éliminatoire. Cela a eu pour conséquence de calmer les ardeurs des étrangers, et donc de faire en sorte que les quota d'étrangers ne soient pas dépassés.
    Bilan : pas de tirage au sort dans la fac ou j'ai postulé.

    J'ai donc 28 ans, un M2 en poche, 2 ans de boulot en entreprise pharma derrière moi, et je me retrouve cette année en première année de médecine en Belgique.
    Je viens d'avoir les résultats des examens du Quad 1, et j'ai tout validé en étant dans les premiers de la promo sur 700 étudiants.

    Mes remarques :
    - Il est absolument faux de dire que la Belgique refuse les étudiants ayant ratés 2 P1 en France, j'en suis la preuve. La condition est qu'il faux un délai de 5 ans sans échec pour remettre les compteurs à 0 et pouvoir postuler en Belgique. Ce que je trouve rudement intelligent, car ça permet de tester la motivation d'un étudiant, tout en lui permettant de murir et de combler ses lacunes.

    Citation Envoyé par Willh Voir le message
    Et je crois que pour ceux qui ont fait 2 P1 il faut attendre 5 ans après la deuxième P1 pour pouvoir participer au tirage au sort des 30%
    Exact

    - Si j'avais eu le choix, j'aurai refais une P1 en France. Je n'ai pas eu ce choix, j'ai du m'exiler. Mes résultats prouvent qu'il y a tout de même un biais dans le système français, car j'ai été recalé à tous les niveaux (P1, passerelle), la France a donc jugé via le concours et la passerelle que je n'avais pas les capacités pour être médecin. Grave erreur à mon avis, et je suis parti pour le prouver.
    - La Belgique croule sous les Français qui s'imaginent vivre le belle vie ici en contournant le concours. Je peux vous assurer que tous ces français, que je vomis, se rétament sévère aux examens, car l'écrémage est tout de même bien présent de par la difficulté des examens.
    - Pas de concours en Belgique, mais la difficulté des exams avec ces QCM à point négatifs et degrés de certitude, et ce système basé sur 12 de moyenne générale et 10 dans toutes les matières pour valider une année fait que la sélection est quand même bien présente. Elle est juste officieuse à défaut d'être officielle.
    Pour info, l'année dernière, UCL = 15% de passage en P2, ULB = 18%, ULg = 22%, et Mons et Namur = 30%, en sachant que ces 2 dernières fac sélectionne surtout à la fin de la 3ième année.
    - Pour avoir parlé avec plusieurs PH ou chef de service avant de partir en Belgique quand je bossais dans la recherche clinique, ils m'ont tous dit que la Belgique n'avait rien à envier à la France niveau des études/médecins.

    Bilan :
    Aucun regret d'être parti. Le nombre impressionnant de nationalité dans l'amphi est une vraie richesse. La disponibilité des profs, et le fait qu'ils ne me jugent pas par rapport à mon âge ou mes anciens échecs en France est une vraie ouverture d'esprit.
    La Belgique m'a donné cette autre chance de pouvoir faire ce que j'ai toujours rêvé de faire, autre chance que la France n'a pas voulu me donner.
    Il est clair que je resterai travailler un temps en Belgique, si ce n'est plus, ne serait-ce qu'en reconnaissance de cette chance que ce pays m'a donné.
    Dernière modification par Baltimore ; 03-02-2014 à 05:46.

  2. #42
    Jeune Membre Avatar de framboise24
    Inscription
    07-2011
    Âge
    26
    Ville
    Poitiers
    Année
    DCEM 3
    Messages
    13

    Unhappy Re : Témoignage d’un ancien étudiant ayant échoué le PCEM1 deux fois, maintenant médecin

    Et tu as dû le comprendre, c'est pas vraiment à la sortie de la P1 qu'on sait si on sera ou pas un bon médecin, mais plutôt quelqu'un qui peut travailler selon un rythme exigeant et bouffer des polys non stop ... Ce qui commencera déjà à en faire un médecin au final !
    Tout est dit je crois...
    De mon côté je suis un peu surprise d'autant de réactions négatives envers l'auteur du topic... de ceux qui semblent offusqués d'une prétendue tricherie de ce "médecin illégitime" ... Certains ont évoqués les aléas d'une première année où sont favorisés ceux qui ont l'argent pour adhérer à une prépa et je pense que cela devait être encore plus vrai en 2002...

    En lisant ça, je me dis que le mec qui a écrit ce post est simplement un gros troll.

    Il nous fait bien comprendre que sa fierté de seigneur a été durement affecté par le refus de tripler, qu'il a décidé de contourner le système (fierté oblige), et maintenant qu'il gagne bien sa vie en Norvége.....et bien évidement, en bon troll, il ne répond à personne (facile de pondre sa merde puis de se barrer).

    P.S : non mais il est sérieux ? Il n'a pas pu tripler car il a fait du sport violent en doublant et qu'il s'est fait bobo, pauvre Caliméro. Moi aussi j'aurais aimé faire du sport en P1, aller au cinéma, aller à des soirées, regarder des films le soir, partir en vacances....mais je n'ai pas pu, j'ai sacrifié beaucoup de choses pour avoir ce concours. C'est ça aussi la sélection. Donc bien fait pour toi si tu n'as pas pu tripler, tu as joué et tu as perdu, c'est le jeu.
    Tant de diplomatie dans ton message... Je pense que ça me mettrais un coup à sa place de lire ce genre de messages pleins de préjugés... Pourquoi être si psychorigide sur qui a droit ou non de devenir médecin.... Faut-il absolument en chier pour être légitiment un bon médecin...? Selon toi seuls les 200 premiers d'une promo de 3000 formatés à répondre à des qcm sont ceux qui pourront prétendre -devenir- un bon médecin ? Il n'y a donc selon toi qu'une seule et bonne unique voie, celle qu'on nous impose ? Les règles du jeu... Les chevilles enflées, ce sont peut être les carabins qui justement pensent avec aplombs être meilleurs que les autres... tu as mal vécu ta p1, ceci explique peut être ta rancœur concernant le fait de voir un "perdant" devenir finalement "gagnant" par une voie qui n'est pas la tienne... Concernant sa demande de triplement, ce n'est pas parce que tu as eu la maturité de t'investir dès tes 18 ans que c'est le cas de tout le monde... et rien n'empêche à quelqu'un de changer, d'avoir un déclic trop tard pour mieux s'investir ensuite... une personne ne reste pas figée sur 2 années de sa vie !

    Je ne me permettrais pas de juger les connaissances acquises dans son cursus, je ne connais rien des études croates mais je doute que ce soit le cas de beaucoup ici.

  3. #43
    Jeune Membre
    Inscription
    02-2014
    Ville
    Paris V - Descartes
    Année
    DCEM 4
    Messages
    19

    Par défaut Re : Témoignage d’un ancien étudiant ayant échoué le PCEM1 deux fois, maintenant médecin

    Entièrement d'accord avec cette dernière analyse.
    Ca n'a pas dû spécialement être simple de partir du jour au lendemain dans un pays totalement inconnu, et au final de bien réussir ses études de médecine, ça vient pas non plus en claquant des doigts. A mon avis, la seule chose qui compte, c'est que les gens qui font ça soient des bons médecins à la fin... je comprends pas pourquoi tant de haine !

  4. #44
    Jeune Membre
    Inscription
    02-2014
    Messages
    1

    Par défaut Re : Témoignage d’un ancien étudiant ayant échoué le PCEM1 deux fois, maintenant médecin

    Qu'elle ouverture d'esprit !!! J'espère bien ne jamais avoir à faire à vous futurs médecins français faisant leurs études en France, raillant ceux qui, parce qu'ils ont la volonté de devenir médecin par dessus tout, quittent leur patrie et leur famille pendant plus de 6 ans en s'exilant. Vous qui dénigrez, êtes parmi les premiers à vouloir faire des stages ERASMUS et à demander des bourses pour cela. Combien d'entre vous sont partis dans les pays de l'Est, en Asie ou ailleurs et ont ainsi validé leurs stages.
    On ne vous entend plus tenir le même langage lorsque vous êtes à l'étranger accueillis par ces facs dont vous dénigrez depuis plusieurs années l'enseignement sur ce forum. A vous entendre, un bon classement à l'ECN justifierai à lui seul que vous deviendriez un bon médecin (parce que vous auriez une très bonne capacité de mémorisation et un esprit de compétition entre autre) Mais est ce vraiment cela MEDECIN . Avec autant de rancœur, et si peu d'empathie pour vos jeunes collègues exilés, vous êtes loin à mes yeux d'être un jour un "bon médecin" . NON messieurs dames, parmi ceux qui se sont exilés, tous ne sont pas des fils à papa et tous n'ont pas été recalés au PACES. Certains ont fait médecine dans le pays où travaillaient leurs parents et reviennent en France soit pour passer l'ECN, soit plus tard, et d'autres préfèrent pratiquer ailleurs. La Mobilité est de nos jours une richesse pour les étudiants et peu importent où sont formés nos jeunes du moment qu'ils acquièrent le savoir et que ce savoir soit reconnu par le pays qui les accueillera. Le Numerus Clausus est pour moi une aberration dans un pays qui manquent cruellement de praticiens, mais il arrange bien notre pays qui ainsi voit partir ses étudiants et revenir des praticiens qui ne lui a pas coûter un sou. Et ne croyez pas que la France soit le pays où nous avons les meilleurs médecins car pour avoir voyagé à travers le monde (et oui je ne suis pas étudiant mais parent d'un étudiant "exilé") j'ai eu à faire à des médecins au Brésil, à Cuba, au Canada, en Roumanie, en Hongrie, en Pologne .... et j'ai toujours été parfaitement soigné. Je vous trouve par ailleurs très restrictif lorsque vous parlez de l'incompétence des médecins étrangers.... car croyez-moi des incompétents, il y en a aussi en France (On trouve également en France des médecins assassins, violeurs...). Et puis pour terminer, arrêtez de colporter des rumeurs qui sont nuisibles à votre profession et bougez vous réellement pour aller voir comment ca se passe à Cluj , à Oradea, à Szeged, Pecs et ailleurs car des français exilés, il n'y en a pas qu'en Roumanie et sachez que pour entrer dans certaines facs il y a des examens très sélectifs en Anglais et que des Israéliens, Islandais, Allemands, Italiens, Espagnols sont également formés dans ces facultés et qu'un jour vous pourriez bien être soignés par l'un d'entre eux.
    Parent d'un étudiant exilé qui aura le choix d'exercer où il voudra car il aura passer l'ECN et USMLE (Quel faignant il va falloir qu'il pense à acheter les correcteurs des exams )

  5. #45
    Jeune Membre
    Inscription
    03-2015
    Ville
    Océan Indien
    Année
    Hors Santé
    Messages
    1

    Par défaut Re : Témoignage d’un ancien étudiant ayant échoué le PCEM1 deux fois, maintenant médecin

    bonjour,
    je suis choquée par le témoignage de ceux qui disent que passer par les pays étrangers c'est de la tricherie, même si l'on doit passer par là pour accomplir son rêve ? Mon fils est actuellement en première année de Paces à l'ile de la Réunion, ils sont plus de 1100 à essayer de passer ce foutu concours, le numerus clausus est de 81. Il est sorti 250ème. Il veut abandonner, car il pense qu'il n'est pas fait pour ça. Heureusement que son directeur de prépa l'a encouragé, en lui disant : non, ne renonce pas à tes rêves ! comment peux-tu dire que tu n'es pas fait pour être médecin ? parce que aux concours on fait tout sauf de la médecine ... La médecine c'est après la PACES.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 123

Discussions similaires

  1. Recherche étudiant précaire pour témoignage
    Par anais.polisthetique dans le forum Discussions générales
    Réponses: 2
    Dernier message: 08-12-2010, 10:19
  2. Accepter un ancien étudiant étranger
    Par kolen dans le forum Discussions Générales sur la PAES
    Réponses: 0
    Dernier message: 23-09-2009, 22:45
  3. Témoignage d'un jeune médecin du travail
    Par isel dans le forum Spécialités Médicales
    Réponses: 8
    Dernier message: 05-08-2006, 12:54
  4. Témoignage d'un jeune médecin du travail
    Par isel dans le forum Médecine du Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 05-08-2006, 00:02
  5. Paiement du WEI en deux fois
    Par Miss May dans le forum Evénements et Soirées
    Réponses: 0
    Dernier message: 27-07-2006, 00:55

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •